Jambes douloureuses, gonflées, sensation de brûlure, …

 

Jambes douloureuses, gonflées, sensation de brûlure, ...

 

Beaucoup connaissent cette sensation, de jambes lourdes, de rétention d’eau et de crampes pendant le sommeil, les femmes y sont davantage sujettes que les hommes.
Les jambes lourdes se manifestent par des gonflements, les valves veineuses servant d’anti-reflux, s’usent et se ferment mal et ne remplissent plus leur rôle, c’est ainsi que le sang stagne !
La rétention d’eau dans les tissus donne une peau gonflée et douloureuse ! Cela est bien souvent lié à une mauvaise irrigation sanguine, à de l’hypertension ou à de l’insuffisance rénale.
L’IVC ou insuffisance Veineuse Chronique est une diminution chronique de l’irrigation sanguine des veines dans les jambes.
Comment cela se passe ?
Le cœur pompe du sang riche en oxygène vers l’ensemble de notre corps. Lorsque le sang passe par les jambes et repart en direction du cœur, le corps transporte des résidus et du sang pauvre en oxygène. Ce sang doit alors aller à l’encontre de la force de pesanteur. Pour se faire, les veines de nos jambes ont ce système de valves qui évite au sang de redescendre. Les veines doivent donc être robustes pour guider le sang à travers ce système de valves.
Si ce n’est pas le cas, le sang stagne et exerce une pression sur les veines. Là, les veines s’étirent, perdent leur élasticité et s’élargissent, menant à l’apparition de varices. De fait, les valves ne se ferment plus correctement et le sang reste à hauteur des jambes. Cela se traduit par des jambes fatiguées et douloureuses. Ce processus, l’IVC, peut aller de pair avec les symptômes suivants :
jambes lourdes, fatiguées, rétention d’eau, coloration de la peau varices, douleurs et jambes sans repos.

Quelques conseils pour prévenir ou apaiser cela

 

  • Allongez-vous en surélevant les jambes.
  • Relevez le bas de votre lit de façon à rehausser les pieds de 5 à 10 cm.
  • Buvez régulièrement de l’eau (tout au long de la journée).
  • Pratiquez régulièrement des sports qui favorisent la circulation, natation, vélo, marche.
  • Faites, dès que possible, des exercices pour cela :
    • Allongez-vous sur le dos et faites des battements ou des mouvements circulaires tout en gardant les jambes tendues.
    • Utilisez le plus possible les escaliers, en veillant à poser d’abord le talon sur les marches.
  • Diminuez votre consommation de sel.
  • Evitez aussi de rester trop longtemps debout. Les hauts talons favorisent les jambes lourdes.
  • Evitez la chaleur, les douches chaudes, les bains chauds ou les saunas.
  • Ne pratiquez pas de sports qui alourdissent les jambes, le tennis ou le volley-ball. Trop de sauts. Les sauts sont néfastes pour les veines qui ne sont pas en condition optimale.
  • Mettez des habits confortables.
  • Faites des massages.
  • Faites souvent des bains de pied tièdes voire froids.
  • Mettez, si nécessaire, des bas de contention
  • Buvez 1.5 l d’eau pour fluidifier le sang, pensez aux thés, tisanes.

Ayez recourt à la phytothérapie

Pensez aux huiles essentielles lors de vos massages, au marron d’Inde qui a une action anti-inflammatoire et vasoconstrictrice, à la vigne rouge qui redonne de l’élasticité aux vaisseaux sanguins, et au petit houx qui a des propriétés veinotoniques.

Voici quelques remèdes éprouvés :

Tisanes :

Soit, vous prenez des tisanes mono-florales, dans ce cas, variez !

Exemples :

Un jour, vous prenez de la vigne rouge, le lendemain de marron d’Inde, ensuite de petit houx et reprenez jusqu’à amélioration !

Ne prenez pas plus longtemps que 21 jours et faites ensuite une semaine de pause au besoin, reprenez.

Préparation :

30 gr de plantes pour 1 litre d’eau. Infusion 5 minutes à couvert. Plongez les plantes dans l’eau tiède ou tempérée et amenez aux premiers frémissements. À ce moment-là, retirez de la source de chaleur et laissez infuser 5 minutes, ensuite, filtrez. Vous pouvez , si vous préférez ajouter 1 c. à c. de miel de châtaignier.

Soit, vous prenez des tisanes multi-florales !

Si vous avez des sensations de brûlure, de douleurs, de gonflement, prenez celle-ci, elle est circulatoire et anti-œdème.

En parts égales :

  • Stigmates de Maïs
  • Piloselle
  • Petit houx
  • Marron d’Indes
  • Vigne rouge

Mélangez bien les plantes et conservez-les dans une boite métallique ou dans un sachet kraft.

Préparation :

Prenez 30 gr du mélange et 1 Litre d’eau. Infusion 5 minutes à couvert. Plongez les plantes dans l’eau tiède ou tempérée et amenez aux premiers frémissements. À ce moment-là, retirez de la source de chaleur et laissez infuser 5 minutes, ensuite, filtrez. Vous pouvez, si vous préférez ajouter 1 c. à c. de miel de châtaignier.

L’une comme l’autre se prend à raison de 4 à 5 tasses (+/- 200 ml) par jour chaude ou froide.

Le miel se rajoute quand la tisane est tiédie ! Le miel perd ses propriétés au-dessus de 60°. Normalement, le temps d’infusion et de filtrage permet cela.

En aromathérapie :

  • Lentisque pistachier 1 ml
  • Hélichryse italienne 1 ml
  • Cèdre de l’Atlas 3 ml
  • Cyprès 4 ml
  • Genévrier 2 ml
  • Menthe poivrée 1 ml

Dans

  • 8 ml d’huile végétale d’Arnica
  • 10 ml d’huile végétale de Calophylle inophylle
  • 3 fois par jour massez vos jambes du bas vers le haut avec 20 gouttes sur chaque jambe jusqu’à amélioration. Pensez aux fenêtres thérapeutiques (5 jours arrêt 2 jours)

Prenez soin de vous !

Laisser un commentaire