L’hyperuricémie, êtes-vous concerné ?

L’hyperuricémie, êtes-vous concerné ?

 

L’hyperuricémie, est un taux d’acide urique élevé dans le sang,  on le trouve sous la forme de cristaux d’aiguille dans les tissus. Ces cristaux se logent surtout dans les articulations, le plus souvent au niveau du gros orteil (la goutte). Ce qui provoque de l’inflammation. Une autre conséquence possible est que des cristaux  se forment également dans les reins, et s’y transforment ensuite en petits cailloux :  pierres aux reins (lithiases) .

L’acide urique se forme à partir de purine, qui apparaît lors de la décomposition de l’ADN. Dans certains cas, il peut se créer un excédent, lors de certains traitements médicamenteux (ex: destructions des cellules cancéreuses) , ou de consommation excessive de viande rouge, ou d’élimination trop peu fréquentes des reins. Un manque de magnésium et de zinc peut aussi jouer  un grand rôle.

L’acide urique est un déchet nécessaire, c’est même un important antioxydant dans le sang. Mais un taux trop élevé dans le sang,  constitue un risque de maladies cardiovasculaires, de maladies rénales, de goutte et même de diabète. Une des raisons est que la production d’acide urique se déroule selon un processus toxique.

Comment prévenir ce phénomène ?
En mangeant beaucoup de fruits et de légumes et en consommant moins de viande rouge, de fructose et de produits à base de céréales. Prendre un complément de magnésium et de zinc, en cas de carence, est évidemment aussi une bonne solution.

Le fructose, on le trouve dans le sucre de table ordinaire, mais aussi dans les fruits et les jus de fruit. Les fruits sont riches en fibres et ralentissent l’absorption de fructose, mais le jus de fruit ne contient pas de fibres.

Les protéines de la viande augmentent le risque d’un taux trop élevé d’acide urique tandis que les protéines végétales le font justement baisser. Le poisson et les fruits de mer sont des sources importantes de protéines productrices d’acide urique, mais ils sont également riches en autres nutriments.

La tisane conseillée (Mady) :

Ingrédients :
20 gr Mélilot
30 gr Reine des prés
20 gr d’Ortie
30 gr de Chiendent

Préparation :
Plongez les plantes dans de l’eau tempérée ou tiède, amenez à ébullition ! Dès les premiers frémissements de l’eau, retirez de la source de chaleur et laissez infuser 10 min.

3 à 4 tasses  par jour entre les repas.
Cette tisane est vraiment très efficace !

Pour rappel, lorsque vous choisissez vos plantes, elles doivent sentir bon la plante et avoir gardé sa couleur  d’origine. Sinon, il y a des chances qu’elles soient passées !

A bientôt
Mady

Laisser un commentaire