Les parfums dans la maison ! Dangers

Rappel !

Atelier  « Les petits bobos de toute la famille » le 18 ou 21 de 9h30 à 12h30 ou le 22 novembre de 18h30 à 21h30 Nous y ferons un baume à base d’huiles végétales et de consoude et un mélange d’huiles essentielles cicatrisantes.

Atelier  « Création d’un parfum » le 9 ou le 12 décembre, de 9h30 à 12h30 ou le 13 décembre de 18h30 à 21h30. Nous y créerons notre propre parfum !

Cet atelier est vraiment très agréable !

Les parfums dans la maison

La profusion actuelle des parfums d’intérieurs nous montre l’intérêt pour des odeurs agréables. Mais ! Souvent odeurs riment avec danger pour notre santé. …Nous sommes bombardés d’odeurs synthétiques supposées améliorer notre qualité de vie. Savez-vous que l’intoxication du foie ne se fait pas seulement par les aliments ou les médicaments, mais aussi par l’inhalation de substances toxiques provenant de teintures, peintures, vapeur d’essence et de parfums de synthèse. Les fragrances synthétiques que l’on retrouve dans tous les produits de soins nous empoisonnent, et sont responsables de bien des maux …

Il paraît que le mot parfum sur une étiquette peut indiquer la présence de plus de 4000 ingrédients ! Je pense qu’il est grand temps de réagir !

Plusieurs études sur les désodorisants d’intérieur démontrent leur niveau d’émission dans l’air en composés organiques volatils, en substances chimiques, cancérigènes, irritantes ou allergènes.

Donc, au risque de me répéter ! Dangers pour la santé ….

Parmi les diffuseurs, les parfums comme la vanille ou le caramel, émettent du benzène, tout le monde sait maintenant que celui-ci est un cancérigène.

Certes, la pollution extérieure peut influencer certaines allergies ou bronchites chroniques et asthmatiques mais les parfums d’intérieurs sont tout aussi dangereux !  Alors, cessons ce carnage et évitons le plus possible leurs emplois.

Le nombre de bébés atteints de bronchiolite ne cesse d’augmenter ce n’est pas anodin !
Problèmes liés à l’utilisation d’un parfum d’intérieur chimique :

Des risques d’irritation au niveau respiratoire ou pulmonaire. Des risques d’allergies

Les désodorisants sont également suspectés de perturber le système hormonal.

Des risques à long terme : effets sur la santé liés à la présence de substances cancérigènes et/ou toxiques dans les émanations de ces produits

Les deux substances les plus dangereuses contenues dans la plupart des désodorisants d’intérieurs sont le formaldéhyde et le benzène qui sont des cancérigènes pour l’homme selon la classification de l’OMS. (Organisation mondiale de la santé)

Le risque est aujourd’hui formellement reconnu, pour ceux qui utilisent quotidiennement et fortement ces produits !

D’où, l’intérêt de créer nos propres produits, mais attention à nouveau ! Sans toutefois exagérer dans les quantités …car même si ce sont des molécules naturelles, certaines peuvent être nocives aussi !

Les vraies huiles essentielles chémotypées ne sont pas chimiquement reconstituées et sont de véritables traitements à beaucoup de maux.

Diffusez les, mais ne les brûlez pas ! L’oxydation n’est pas conseillée du tout. Préférez les diffuseurs à froid, mieux encore à ultrasons.

Lorsque l’on utilise régulièrement des encens véritables ou tout autre parfum naturel, quels qu’ils soient, on veillera à régulièrement aérer la maison. Car les stagnations de molécules de parfums divers dans une pièce peuvent aussi à la longue être néfastes.

Aujourd’hui, les parfums de beauté, les désodorisants corporels, les senteurs maisons sont composés en majorité de molécules chimiques pour plusieurs raisons.

1° le prix qui est nettement moins élevé (ce sont des sous-produits pétroliers) par rapport aux huiles essentielles, absolues, concrètes, …etc. d’origine naturelle qui coûtent parfois fort cher.

2° Pour les parfumeurs les matières premières de synthèse sont plus stables et fiables que les extraits naturels… !

Heureusement, nous avons la possibilité de nous tourner vers les anciennes méthodes de fabrication en utilisant des matières premières nobles et vivantes à base d’huiles essentielles, d’absolues de fleurs et autres extraits de plantes. Ce sera, le contenu de notre atelier : création d’un parfum :

Lors de cet atelier, nous verrons quelques conseils et formules intéressantes et nous retrouverons les bonnes vieilles recettes d’autrefois … Sans compter la fabrication de notre propre parfum !

A bientôt,

Mady